Changer le contraste Francais Choisir langue
Historisches Museum der Pfalz Speyer
normal caract&egraveres grand caract&egraveres trés grand caract&egraveres Changer le contraste

Temps modernes

Le XVIIIème siècle

En grande tenue de cérémonie, dans son armure miroitante et sa précieuse fourrure, le duc Christian IV de Palatinat-Deux-Ponts lance un regard fier du haut de sa toile. Il promène le regard sur ses sujets (les visiteurs du musée) et admire son empire, l’exposition de la collection des « Temps modernes ». Sous son regard se déploient des armes de chasse richement ornées, des objets en porcelaine de Frankenthal d’un raffinement remarquable, des tableaux de paysage d’un réalisme surprenant composés par des artistes palatins et des meubles en marqueterie, dignes de la cour d’un duc.

La porcelaine de Frankenthal

Männliche Porzellanfigur.

Après maintes expériences, des alchimistes de Saxe finirent par trouver le secret de l’« or blanc », la porcelaine. Bien que jalousement gardé, le secret se propagea rapidement en Europe. Il arriva en 1755 à Frankenthal et quelques années plus tard à Zweibrücken. En moins de 50 ans, de magnifiques coupes et services de table virent le jour dans la manufacture de Frankenthal. Le Musée historique du Palatinat possède une des plus grandes collections de ces objets en porcelaine si appréciés dans le monde entier. Les figurines à l’apparence fragile sont inspirées des mythes antiques et servaient à décorer les tables de la cour.

La Révolution française

Code Civil

Avec les idées de « liberté, égalité et fraternité », une nouvelle époque s’annonçait en 1789 dans le pays voisin. En 1792, la France révolutionnaire occupa le Palatinat sur la rive gauche du Rhin. Tandis que quelques paysans et citoyens enthousiasmés érigèrent des « arbres de liberté », en d’autres endroits, cette liberté dut être imposée de force. L’abolition du système féodal et l’introduction de la liberté d’entreprise étaient certes considérées comme des progrès, mais de nouvelles charges venaient assombrir le bilan en de nombreux points. De 1797 à 1814, le Palatinat sur la rive gauche du Rhin était annexé à la France. Il ne fut restitué à l’Allemagne et rattaché au royaume de Bavière qu’en 1816, après la défaite de Napoléon lorsque l’Europe fut repartagée au congrès de Vienne.

La fête d’Hambach

Gemälde von Hambach.

Après que l’empereur François II eut déposé sa couronne en 1806, l’ancien Saint Empire romain de la nation germanique était réparti en divers États. Le mécontentement de la population grandit, notamment à cause des lourds impôts et des droits de douane élevés. Héritée de l’époque napoléonienne, la législation libérale sur la presse favorisa une propagation rapide des nouvelles idées. Le mouvement contestataire atteignit son apogée à la fête d’Hambach. Près de 30 000 citoyennes et citoyens se rassemblèrent sur la colline du château de Hambach à Neustadt pour exiger une Allemagne démocratique et unifiée. Cette révolte pacifique fut par la suite énergiquement réprimée par les monarques. Pour en savoir plus

 

Le XIXème siècle

Wohnzimmeransicht mit vielen verschiedenen Möbeln.

Depuis la Révolution française, non contents d’avoir acquis de nouveaux droits, comme le droit à la propriété, les citoyens développèrent un nouveau style, le Biedermeier. On voulait se distancier du baroque pompeux des princes auquel on préférait un style plus sobre et sans fioriture. La classe bourgeoise aspirait à une vie idyllique et paisible au sein de la famille ; elle se replia vers la sphère privée. Le bonheur domestique vint remplacer la représentation pompeuse. Ceci se reflète dans la mode, la musique, la littérature, le mobilier et la peinture où dominent les paysages idylliques.

Un peintre de Spire

Laura

Au début de la révolution industrielle, Anselm Feuerbach aspirait à l’idéal antique de l’homme. Il concrétisa son aspiration tout au moins dans ses peintures en mettant en scène des hommes cultivés, sereins et beaux. Né en 1829 à Spire, le peintre poursuivit sa formation à Düsseldorf, Munich, Anvers et Paris. Il se rendit ensuite en Italie où il exécuta la plupart de ses tableaux, comme, en autres, « Iphigénie » ou « Le Banquet de Platon ».

Pour plus d’informations sur la maison natale du peintre : www.feuerbachhaus.de

Les guerres mondiales

À l’époque de la révolution industrielle, l’introduction des machines bouleversa la vie des hommes. Les guerres se faisaient désormais avec des sous-marins et des avions et englobaient le monde entier. Les soldats qui manifestaient d’abord un grand enthousiasme dans un élan de patriotisme n’aspirèrent bientôt plus qu’à la paix. L’Allemagne déclara deux guerres mondiales dont elle sortit vaincue. En 1919, émergea au Palatinat le désir de se séparer de la Bavière et de l’Empire allemand pour fonder une république autonome. Les séparatistes échouèrent le 9 janvier 1929, lorsque leur dirigeant fut exécuté au « Wittelsbacher Hof ».

Galerie d'image

Neuzeit
(Nombre des images: 16)

neuzeit.jpg

Visite Virtuelle