Changer le contraste Francais Choisir langue
Historisches Museum der Pfalz Speyer
normal caract&egraveres grand caract&egraveres trés grand caract&egraveres Changer le contraste

Préhistoire

Au commencement était le feu

La préhistoire s’étend sur une période de 700 000 ans au Palatinat : de l’époque où vinrent s’installer les premiers hommes jusqu’à l’arrivée des Romains. La préhistoire et l’histoire des origines, également nommée histoire primitive, s’intéressent à la période sans écriture. Des événements passionnants se sont produits au cours de cette période, comme la maîtrise du feu, la disparition mystérieuse de l’homme de Neandertal ou le travail des métaux ; les chasseurs vêtus de fourrure et munis de bifaces sont devenus des paysans qui font de la poterie en argile, confectionnent des vêtements en laine tissée et cultivent le blé.

L’homme de Neandertal et l’homo sapiens sapiens

L’homme de Neandertal, l’homme préhistorique, et l’homo sapiens sapiens, l’ancêtre de l’homme moderne, ont coexisté durant quelques millénaires. Les avis des chercheurs sont partagés sur la question de savoir s’ils cohabitaient et échangeaient leur savoir ou s’ils entretenaient plutôt des relations hostiles. Il y a environ 27 000 ans, seul l’homme moderne, l’homo sapiens sapiens, survécut. L’homme de Neandertal s’éteignit peu à peu. Ils se retrouvent aujourd’hui au Musée : assis l’un à côté de l’autre, l’homme de Neandertal et l’homo sapiens sapiens échangent leurs impressions.

L’histoire au présent

Les deux hommes préhistoriques, tout comme la maison allongée, font partie des projets du Jeune Musée. La confrontation directe avec le passé permet de rendre l’histoire plus présente. Les visiteurs peuvent pénétrer dans la maison allongée construite en torchis et manipuler des ustensiles de l’âge de la pierre, comme une pierre roulante ou une perceuse de pierre. Par le biais de l’expérimentation personnelle, la connaissance reste gravée dans la mémoire.

Une vie princière : le chapeau d’or

Image chapeau

L’origine, l’apogée et le déclin de la civilisation celte sont au cœur de l’exposition. Mille cinq cents ans avant la naissance du Christ, les Celtes vivaient au sein d’une société hiérarchisée gouvernée par un chef puissant ou un prince. Le chapeau d’or de Schifferstadt est la pièce maîtresse de la collection. Ce chapeau conique en plaque d’or est l’un de seulement quatre exemplaires connus de par le monde. On suppose que ce chapeau était porté comme une couronne lors de cérémonies par un prêtre dont l’autorité dépassait les limites de la région.

Image Roues

Les deux roues en bronze de Hassloch datant du IXème siècle avant J.-C. sont d’autres pièces maîtresses de la collection. Elles appartenaient à l’origine à un chariot de cérémonie à quatre roues. On trouva les débris du chariot ensevelis sous terre à plusieurs endroits. Seules quelques pièces ont été dégagées jusqu’à aujourd’hui. Les roues de Hassloch ont été reconstituées à partir des vestiges (103 pièces) que l’on a retrouvés. Elles documentent non seulement le faste des celtes puissants, mais témoignent aussi de la grande habileté des fondeurs de bronze de la préhistoire.

 

Galerie d'image

Urgeschichte
(Nombre des images: 8)

Langhaus_Eingang.jpg

Visite Virtuelle